Paris - Homeless people occupy a gymnasium by the Elysée palace


(English below)

 

Occupation par des sans logis du gymnase Roquépine, proche de l’Élysée : 1ere nuit au chaud !

Mercredi 18h, environs 150 personnes ont occupé le gymnase de la Ville de Paris situé 18 rue Roquépine, Paris 8e, proche de l’Élysée, alors que le froid s’installe, et que l’engagement du Président Macron reste lettre morte.

Il voulait en juillet 2017 « ne plus avoir d’ici la fin de l’année des femmes et des hommes dormir dans la rue, les bois ou perdus », et avait confirmé le 31 décembre 2017 « je veux que nous puissions apporter un toit à toutes celles et ceux qui sont aujourd’hui sans abri » …

Or malgré la hausse constante des places d’hébergement, les sans abris sont toujours plus nombreux, effet direct des politiques du logement en cours : baisse des APL, soutien à la spéculation immobilière/métropolisation, hausse des loyers et des charges, mesures de soutien au logement des enfants et parents de riches avec l’amortissement Pinel, précarisation des locataires, insuffisance de HLM, loi ELAN … il faut soigner les cause non pas les symptômes

Les occupants sont des personnes sans abris rejetées par le 115, des personnes et familles hébergées de manière précaire, des personnes reconnues prioritaires DALO, ou des demandeurs HLM parisiens qui ont un nombre de point élevé selon le système de cotation de la Ville de Paris. Toutes et tous devraient déjà être relogés.

La Ville de Paris n’a pas demandé l’évacuation, prenant acte de la précarité des familles et personnes sans abri et très mal logées installées dans le gymnase. L’occupation se poursuit donc, jusqu’à la mise en place de solutions de relogement pour les 150 familles qui participent à ce mouvement.

Pour :

  • Le relogement des 150 familles qui participent à tour de rôle à cette occupation, et pour ceux et celle sans abris, dans cette attente, un hébergement stable et décent
  • Le respect des droits des sans abris : obligation d’accueil en CHU, puis orientation vers un relogement ou une structure de stabilisation ou de soins (article 345-2-2 et 2-3 du code de l’action sociale)
  • Application de la loi de Réquisition alors que 3 millions de logements et des millions de m2 de locaux et bureaux sont vacants en France
  • Relogement des prioritaires DALO et des demandeurs HLM qui ont beaucoup de points selon le système de cotation des demandeurs HLM

Le DAL se mobilise également pour la baisse des loyers et des charges pour un loyer qui ne dépasse pas 20% des ressources (relèvement des APL, encadrement à la baisse des loyers …), la réalisation massive de vrais logements sociaux, les relogement des habitants de taudis, la réquisition des logements vides, l’arrêt des expulsions …

Danielle Simonnet, conseillère de Paris FI, a apporté ce matin son soutien, des croissants et des baguettes aux sans logis  

Un toit c’est un droit !

 

------

Occupation by homeless people of the Roquepine gym, near the Elysee: first warm night !



Wednesday at 6PM, around 150 people occupied the gym of the City of Paris located 18 rue Roquépine, Paris 8th, near the Elysee, while the cold settles, and the commitment of President Macron is not met.

He wanted in July 2017 "
by the end of the year to no longer have women and men sleeping on the streets, woods or lost," and confirmed on December 31, 2017 "I want us to give a roof to all those who are today homeless "...

In spite of the constant increase of the shelter places, the homeless are always more numerous, direct effect of the current housing policies: decrease of the APL, support to the real estate speculation / metropolisation, increase of the rents and the expenses, measures of support to rich parents and children with the Pinel amortization, precarious tenants, insufficient housing, law ELAN ... it is necessary to cure the cause not the symptoms

The occupants are homeless people rejected by the 115 [emergency number], people and families housed in a precarious way, people recognized priority DALO, or Parisian social housing applicants who have a high point number according to the rating system of the City of Paris. All of them should already be relocated.

The City of Paris did not request the evacuation, noting the precariousness of families and homeless people and very poorly housed installed in the gym. The occupation then continues, until the implementation of relocation solutions for the 150 families participating in this movement.

For :

   
The relocation of the 150 families taking part in this occupation, and for those who are homeless, in the meantime, a stable and decent accommodation
    Respect for the rights of the homeless: obligation of reception in CHU, then orientation towards a relocation or a structure of stabilization or care (article 345-2-2 and 2-3 of the code of the social action)
    Application of the law of Requisition while 3 million homes and millions of square meters of premises and offices are vacant in France
    Relocation of priority DALO and social housing applicants who have many points according to the rating system of applicants HLM

The DAL is also mobilized for the reduction of rents and charges for a rent that does not exceed 20% of resources (increase of APL, framing down rents ...), massive real estate social housing, relocation of residents slums, the requisitioning of empty dwellings, the cessation of evictions ...

Danielle Simonnet, councilor of Paris FI, brought her support this morning, croissants and baguettes to the homeless



A décent home is a right !



share